Modifications apportées par QGIS 2.16

image1

Voici la liste des modifications pour la prochaine version de QGIS - version 2.16.0 ‘Nødebo’. Le département ‘Géosciences et Gestion des Ressources Naturelles’ du collège ‘Forêts et Paysages’ à Nødebo a accueilli la première conférence internationale QGIS et rencontre de développeurs en mai 2015.

Ceci n’est pas une Version Long Terme

Cette version n’est pas désignée comme Version Long Terme (LTR). Les utilisateurs qui souhaitent avoir une version de QGIS qui ne change pas et qui bénéficie de correction d’erreurs pendant au moins 1 an sont invités à utiliser plutôt la version 2.14 (qui est à présent notre version LTR officielle avec la sortie de QGIS 2.16)

Nouvelles Fonctionnalités dans QGIS 2.16 ‘Nødebo’

Si vous effectuez une mise à jour à partir de QGIS 2.14, vous trouverez de nombreuses nouvelles fonctionnalités dans cette version. Nous vous encourageons à parcourir les journaux de modifications des versions antérieures car cette version QGIS 2.16 inclut toutes les fonctionnalités publiées dans ces versions.

À chaque fois que de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées au logiciel, elles introduisent potentiellement de nouveaux bugs. Donc, si vous avez des problèmes avec cette version, reportez-les en utilisant le système de suivi de bugs de QGIS.

Introducing Nødebo

Prononciation de Nødebo...

Merci

Nous souhaitons remercier les développeurs, rédacteurs de documentation, testeurs et tous ceux qui ont volontairement donné du temps (ou donné de l’argent). La communauté QGIS espère que vous apprécierez cette version ! Si vous souhaitez donner un peu de votre temps, d’argent ou d’une manière d’une autre vous impliquer pour rendre QGIS encore plus génial, faites un tour sur qgis.org et donnez nous un coup de main !

QGIS est soutenu par des donateurs et des sponsors. La liste actuelle des donateurs, que leurs contributions financières au projet soient petites ou grandes, est disponible sur notre liste des donateurs. Si vous souhaitez devenir un sponsor officiel du projet, veuillez visiter notre page de sponsoring pour les détails. Sponsoriser QGIS nous aide à financer nos rencontres développeurs semestrielles, maintenir l’infrastructure du projet et financer nos efforts de correction de bogues. La liste complète des sponsors actuels est fourni ci-dessous - un grand merci à tous nos sponsors !

QGIS est un logiciel libre et vous n’avez aucune obligation de payer quoi que ce soit pour l’utiliser. En fait, nous souhaitons encourager les gens à l’utiliser le plus possible, sans s’intéresser à leur état financier ou à leur statut social. Nous croyons que fournir aux gens des outils décisionnels spatiaux permettra d’améliorer la société humaine. Si vous êtes en capacité d’aider QGIS, vous pouvez donate here.

Sponsors de QGIS 2.16.0

Chaque année, nous recevons aussi le soutien de diverses organisations qui apprécient le travail que nous faisons et souhaiteraient faciliter l’effort de développement soutenu du projet. Ces sponsors sont listés ci-dessous avec nos remerciements !

Sponsors Or ( 9000 EUR )
gold qgis-ch QGIS Usergroup Switzerland, Suisse (06.2016-06.2017)
Sponsors Bronze ( 500 EUR )

bronze terrelogiche

www.terrelogiche.com, Italie (06.2015-06.2017)

bronze qgis-pt

QGIS-PT (Portuguese QGIS user group), Portugal (06.2016-06.2017)

bronze ncc

NCC, Suède (05.2016-05.2017)

bronze soltig

SOLTIG (Soluciones en Tecnologías de Información Geográfica), Costa Rica (06.2016-06.2017)

bronze gaia3d

Gaia3D, Inc., Corée du Sud (05.2015-05.2017)

bronze gepol

GEPOL, Pologne (04.2016-04.2017)

bronze windsor

Royal Borough of Windsor and Maidenhead, Royaume-Uni (04.2015-04.2017)

bronze gfi

GFI - Gesellschaft für Informationstechnologie mbH, Allemagne (04.2015-04.2017)

bronze teaching_jobs_with_footprints

Teaching Jobs with Footprints, Canada (04.2016-04-2017)

bronze fornat_ag

FORNAT AG, Suisse (04.2014-04.2017)

bronze national_parks_uk

National Parks UK, Royaume-Uni (03.2016-03-2017)

bronze kbb_underground

KBB Underground Technologies, Allemagne (03.2014-03.2017)

bronze bgeo

BGEO OPEN GIS, SL, Espagne (03.2016-03-2017)

bronze ager_technology

Ager Technology, Espagne (03.2014-03.2017)

bronze geoinnova

Asociación Geoinnova, Espagne (03.2016-03-2017)

bronze gis3w

Gis3W, Italie (01.2014-01.2017)

bronze gis_supp

GIS-Support, Pologne (02.2015-03-2017)

bronze molitec

www.molitec.it, Italie (01.2014-03.2017)

bronze chartwell

Chartwell Consultants Ltd., Canada (03.2015-03.2017)

bronze tragewegen

Trage Wegen vzw, Belgique (03.2015-03.2017)

bronze claasleinert

GKG Kassel (Dr.-Ing. Claas Leiner), Allemagne (03.2014-03.2017)

bronze cawdor_forestry

CawdorForestry Resource Management, Ecosse (02.2016-02.2017)

bronze chameleon_john

ChameleonJohn, USA (02.2016-02.2017)

bronze 2d3dgis

2D3D.GIS, France (12.2015-12.2016)

bronze kela

Dr. Kerth + Lampe Geo-Infometric GmbH, Allemagne (12.2015-12.2016)

bronze mappinggis

MappingGIS, Espagne (11.2015-11.2016)

bronze hfacts

HostingFacts.com, Estonie (12.2015-12.2016)

bronze urbsol

Urbsol, Australie (11.2014-11.2016)

bronze lutra

Lutra Consulting, Royaume-Uni (10.2015-10.2016)

bronze whg

WhereGroup GmbH & Co. KG, Germany (08.2015-08.2016)

bronze npa

Nicholas Pearson Associates, UK (07.2015-07.2016)

bronze qpolska

QGIS Polska, Pologne (07.2015-07.2016)

Général

Fonctionnalité : Copier les entités au format GeoJSON

La configuration précédente incluant le WKT lors de la copie des entités a été remplacée par la possibilité de choisir entre “Texte simple, géométrie WKT” et une nouvelle option “GeoJSON”. Lorsque l’on choisit cette dernière, copier des entités dans QGIS placera une représentation textuelle GeoJSON dans le presse papier pour la coller facilement dans d’autres application ou code Javascript. Cette configuration se trouve dans Préférences --> Options --> Sources de données --> Copier les entités comme.

image95

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité : stocker des signets spatiaux dans les fichiers de projet.

Si vous créez un signet spatial, vous pouvez choisir de stocker le signet dans votre fichier de projet actif. Parcourez le panneau des signets pour trouver la case à cocher qui permet cette possibilité.

image96

Cette fonctionnalité a été développée par Stéphane Brunner

Fonctionnalité : visualisation des messages GNSS GNRMC

QGIS peut à présent gérer les données du satellite GLONASS (lignes $GN*) pour obtenir une précision accrue des récepteurs GPS/GNSS.

image97

Cette fonctionnalité a été développée par Ondřej Fibich

Fonctionnalité : Coller des entités GeoJSON directement dans QGIS

Le presse papier de QGIS peut à présent analyser différents type de format texte, dont le format natif pour les collections d’entités GeoJSON. Celà permet de coller et coller directement des chaînes de caractères GeoJSON dans QGIS afin de les convertir automatiquement en entités et géométries QGIS.

image98

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité : amélioration des infobulles de carte

  • Visibilité des infobulles de carte conservée à travers les sessions
  • Les infobulles de cartes affichent à présent du contenu HTML, des vidéo et des liens internet

image99

Cette fonctionnalité a été financée par OPENGIS.ch GmbH

Cette fonctionnalité a été développée par Marco Bernasocchi (OpenGIS.ch)

Fonctionnalité : les types de fichiers de QGIS disposent à présent d’icônes MIME dédiées

Il est à présent facile de reconnaître et différencier les différents types de fichiers QGIS dans les différents systèmes de fichiers. Il y a à présent des icônes MIME pour les types de fichiers suivants :

  • *.qgs - fichier de projet QGIS
  • *.qml - fichier d’attributs de couche
  • *.qlr - fichier de définition de couche
  • *.qpt - fichier modèle de composeur

image100

Cette fonctionnalité a été développée par Alexandre Neto

Interface utilisateur

Fonctionnalité : Loupe de canevas de carte

Une loupe a été ajoutée à QGIS, et permet d’agrandir la carte sans changer d’échelle, ce qui permet de positionner plus facilement les étiquettes et symboles. De plus, une valeur par défaut peut être inscrite dans les paramètres de configuration, ce qui est très utile pour les écrans à grande résolution !

image41

Cette fonctionnalité a été financée par le projet QWAT

Cette fonctionnalité a été développée par Paul Blottière (Oslandia)

Fonctionnalité : Amélioration du zoom

QGIS 2.16 offre de nouvelles façons de zoomer et dézoomer dans le canevas de carte.

  • Presser Ctrl tout en utilisant la roulette de la souris vous permettra de zoomer et dé-zoomer plus finement. Ce comportement synchronise le canevas avec le composeur.
  • Ctrl++ ou Ctrl+- permet de zoomer ou dé-zoomer directement dans la carte
  • Lorsque certains outils de carte sont activés, vous pouvez faire un zoom de type web en pressant Shift et en glissant un rectangle sur une région de la carte pour zoomer cette zone. C’est valable pour les outils de carte qui ne sont pas des outils de sélection (puisqu’ils utilisent Shift pour ajouter à la sélection) et les outils d’édition.

image42

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité : Éditeur interactif de gradient remodelé

L’éditeur de rampe de gradient a été remodelé avec des contrôles interactifs pour une manipulation aisée des gradients. Maintenant, la boîte de dialogue a aussi un graphe interactif pour modifier les arrêts de gradient avec des valeurs de couleurs TSV ou RVB. Les nouvelles fonctionnalités de l’éditeur :

  • faire glisser pour définir l’arrêt de couleur
  • Double-cliquer pour ajouter un nouvel arrêt
  • La touche Délétion efface l’arrêt sélectionné
  • Les touches fléchées déplacent l’arrêt sélectionné, et en pressant la touche Shift en combinaison avec les touches fléchées le déplacement sera plus important
  • Glisser et coller une couleur sur le widget pour ajouter un nouvel arrêt

image43

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité : Choix de la vue par défaut pour la table attributaire

Dans les versions précédentes de QGIS, la table d’attributs s’affichait toujours de la même manière à l’ouverture (vue tabulaire). Maintenant vous avez le choix d’afficher par défaut la vue tabulaire, la vue formulaire ou se souvenir de la dernière vue utilisée.

image44

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Améliorations des calendriers contextuels

La date d’aujourd’hui est maintenant mise en valeur dans les widgets des calendriers contextuels, rendant plus facile la sélection d’une date à partir du jour courant.

image45

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Amélioration des sélecteurs de couleur

Les menus contextuels de couleur affichent maintenant une roue chromatique permettant un ajustement très rapide des couleurs.

image46

Cette fonctionnalité a été développée par Nathan Woodrow

Fonctionnalité : Copie du contenu d’une cellule de la table attributaire

Une nouvelle entrée du menu contextuel propose de Copier le contenu de la cellule lorsque l’on fait un clic-droit sur une cellule de la table d’attributs. Quand cette option est choisie, le contenu de la cellule est copiée dans le presse-papier, quel que le soit le type de donnée.

image47

Cette fonctionnalité a été développée par Paul Blottière (Oslandia)

Fonctionnalité: Amélioration du support pour HiDPI

Les utilisateurs d’écrans HiPDI noteront une amélioration de l’interface utilisateur car des efforts ont été faits pour mettre à jour les icônes au format SVG. Depuis QGIS 2.16 toutes les barres d’outils sont compatibles avec HiDPI.

image48

Cette fonctionnalité a été développée par Mathieu Pellerin

Fonctionnalité : Amélioration de l’outil de sélection sur la carte

Le comportement des outils de sélection sur une carte a été amélioré grâce aux changements suivants :

Pour cliquer-et-glisser les sélections :

  • presser Shift = ajouter à la sélection
  • presser Ctrl = retirer de la sélection
  • presser Ctrl+Shift = intersection avec la sélection courante
  • presser Alt (peut être utilisé en combinaison avec Shift/Ctrl) = change du mode “intersection” à celui d‘“inclusion totale”

Pour les sélections avec un seul clic :

  • presser Shift ou Ctrl = bascule la sélection d’une entité (c.-à-d. soit ajoute à la sélection courante soit retire de la sélection courante)

Ces modifications permettent d’aligner le comportement de ces outils sur celui rencontré dans d’autres applications et également avec le composeur.

image49

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Actualisation de la Documentation

Fonctionnalité : Documentation de QGIS 2.14

Avec la génération automatique de tickets dans le dépôt Documentation pour chaque nouvelle fonctionnalité ajoutée à QGIS, nous sommes désormais sûrs que toutes les nouvelles fonctionnalités sont portées à la connaissance de l’équipe de documentation.

L’équipe a travaillé dur sur les tickets des trois précédentes versions de QGIS : 2.10, 2.12, 2.14 afin d’assurer une documentation à jour avec la Version Long Terme de QGIS. Cet effort porte sur près de 180 nouvelles fonctionnalités documentées en à peu près 4 mois.

Si vous pensez qu’il y a des éléments manquants dans la documentation, n’hésitez pas à ouvrir un nouveau ticket, écrire un texte court pour les décrire ou, mieux, proposer une contribution.

L’équipe de la documentation a aussi travaillé à l’amélioration des directives de documentation pour rendre plus facile le procédé de contribution pour les nouveaux auteurs de documents et aider les traducteurs.

L’équipe de documentation va désormais travailler sur la version stable (2.16) de QGIS.

image51

Jetez un œil aux liens vers la 2.10, 2.12 et 2.14 pour voir l’ensemble du travail abattu par la documentation :

Fonctionnalité : Documentation du système d’authentification dans le manuel de l’utilisateur

Les éléments du système d’authentification introduits dans les versions précédentes de QGIS (2.12. et 2.14) sont maintenant entièrement décrits dans le manuel de l’utilisateur et seront d’une grande aide pour la compréhension du système et son adoption.

image50

Cette fonctionnalité a été financée par Boundless

Cette fonctionnalité a été développée par Larry Shaffer

Symbologie

Fonctionnalité: Couche de symboles de flèche

Une couche de symboles de “flèche” est une couche de symboles permettant de dessiner des flèches droites ou courbées à partir d’une couche de lignes.

En mode courbe, les nœuds de la couche linéaire sur laquelle est appliquée cette couche de symbole seront utilisés comme points de contrôle pour les arcs circulaires. Les flèches peuvent être remplies avec tous les styles de remplissages de QGIS. Des options permettent de sélectionner le type de flèche (avec une ou deux pointes, remplies ou hachurées), sa largeur (qui peut être variable) et la taille des pointes.

image52

Cette fonctionnalité a été financée par MEEM (Ministère français chargé du développement durable) et Andreas NEUMANN

Cette fonctionnalité a été développée par Hugo Mercier

Fonctionnalité: Nouveau type de couche de symbole “Symbole de remplissage”

Un “symbole de remplissage” est semblable à la couche de symbole de marqueur simple sauf qu’il utilise un sous-symbole pour afficher le marqueur. Cela permet d’utiliser tous les remplissages (et les bordures) de QGIS pour le rendu des marqueurs comme par exemple les remplissages en dégradé ou en dégradé suivant la forme.

image53

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Nouveaux symboles dédiés à l’accessibilité et la mauvaise vision

De nouveaux symboles dédiés à l’accessibilité et la mauvaise vision sont maintenant disponibles dans la collection de symboles SVG de QGIS.

image54

Cette fonctionnalité a été développée par Mathieu Pellerin

Fonctionnalité: Nouveaux symboles de marqueurs simples

  • demi-cercle, tiers de cercle, quartiers
  • demi-triangles.
  • croix remplies et hexagones.
  • diamant en ellipse.

image55

Cette fonctionnalité a été développée par Mathieu Pellerin

Fonctionnalité : le rendu “Aucun Symbole”

En utilisant le nouveau moteur de rendu “Aucun symbole” dans QGIS 2.16, aucun symbole ne sera dessiné pour les entités mais les étiquettes, les diagrammes et les autres parties non symboliques seront affichés.

Il est toujours possible de faire des sélections sur la couche dans le canevas et les entités sélectionnées seront affichées avec un symbole par défaut. Les entités en cours d’édition seront également affichées.

Cela permet de faire un raccourci pour les couches dont vous voulez uniquement afficher les étiquettes ou les diagrammes et évite de générer des symboles avec un remplissage/bordure complètement transparent. Ça ne semble pas si utile de prime abord mais c’est un sacré raccourci !

image56

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Amélioration du contrôle du rendu du remplissage de centroïde

Une option a été ajoutée pour contrôler si le marqueur doit être dessiné sur toutes les parties ou un seule partie des entités multiples.

image57

Cette fonctionnalité a été développée par Mathieu Pellerin

Fonctionnalité: Paramètre de bordure pour les symboles de police

Les symbole de marqueurs de police peuvent maintenant avoir une bordure ce qui peut améliorer leur visibilité grâce à l’ajout d’un tampon de couleur. Les caractères de polices emoji peuvent servir de marqueurs intéressants lorsqu’ils sont utilisés avec une bordure épaisse.

image58

Cette fonctionnalité a été développée par Mathieu Pellerin

Fonctionnalité: Contrôle de la jointure de bordure pour les symboles simples, d’ellipse et de police

Les utilisateurs peuvent maintenant modifier le style des jointures des bordures de symboles simples, d’ellipse et de police pour affiner leur symbologie.

image59

Cette fonctionnalité a été développée par Mathieu Pellerin

Fonctionnalité: Nouvel outil de carte pour paramétrer interactivement le décalage d’un symbole ponctuel

Permet de définir un point de décalage si ce dernier est lié à une valeur définie par les données. Le champ de décalage doit être un champ texte. L’outil de carte pour paramétrer interactivement le décalage est situé dans la barre d’outils Numérisation avancée dans le groupe d’icône de l’outil Pivoter le symbole ponctuel. Visualisez l’animation ci-dessous comme exemple. Lors d’ajustements conséquents du décalage, vous devez vous déplacer depuis le marqueur du sommet du point initial et non de la position actuelle du symbole affiché sur la carte.

image60

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Le panneau Style

Le panneau de style est un nouveau moyen, plus efficace, pour gérer les styles des couches dans QGIS. Il gère la prévisualisation en direct des changements de style, au fur et à mesure de leur évolution, la possibilité de défaire/refaire et permet d’être plus plus concentré lors de l’élaboration d’une cartographie. Pour un aperçu plus compréhensible des fonctionnalités du panneau, consultez les articles style dock part 1 et style dock part 2.

image61

Cette fonctionnalité a été développée par Nathan Woodrow

Étiquetage

Fonctionnalité : La barre d’outils Étiquettes prend en charge l’étiquetage basé sur des règles

Dans les versions précédentes de QGIS, lorsque l’étiquetage basé sur des règles était utilisé, vous ne pouviez pas utiliser les outils interactifs d’étiquettes pour positionner et pivoter les étiquettes. C’est maintenant géré.

image62

Cette fonctionnalité a été développée par by Martin Dobias

Diagrammes

Fonctionnalité: La taille des diagrammes est affichée dans la légende

Un nouvel onglet “Légende” ajouté aux propriétés de diagramme, permet d’afficher ou non en légende aussi bien les attributs utilisés que la taille des diagrammes. La taille dans la légende peut être configurée à l’aide d’un symbole de type marqueur.

image63

Cette fonctionnalité a été financée par ADUGA

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Sélection des unités pour la largeur de bordure

La sélection de l’unité de la largeur des bordures est maintenant disponible. Cela permet à un diagramme avec une taille exprimée en unités de cartes de grossir ou diminuer en se basant sur une échelle de carte tout en maintenant la taille de la bordure fixe en millimètres.

image64

Cette fonctionnalité a été développée par Mathieu Pellerin

Fonctionnalité: Les diagrammes se comportent comme des étiquettes et peuvent être gérés depuis la barre d’outils

Au départ, il existait une barre d’outils Étiquettes pour:

  • définir les paramètres d’étiquetage pour la couche active
  • mettre en exergue les étiquettes épinglées. Les couches en édition affichent une surbrillance verte, sinon, elle est bleue.
  • épingler ou non les étiquettes
  • déplacer, afficher et cacher les étiquettes

Avec cette modification, un nouvel outil est ajouté à la barre d’outils Étiquettes afin de définir les propriétés des diagrammes de la couche active. En outre, chacun des outils précédemment mentionnés fonctionne avec les diagrammes aussi.

image65

Cette fonctionnalité a été financée par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer français (MEEM)

Cette fonctionnalité a été développée par Paul Blottière (Oslandia)

Rendu

Fonctionnalité : Nouvelles options de simplification à la volée

L’utilisateur peut sélectionner l’algorithme à utiliser lors de la simplification côté client pour dessiner les géométries plus rapidement. Maintenant, QGIS propose trois algorithmes:

  • Distance (algorithme par défaut et la seule option disponible dans les versions précédentes de QGIS).
  • SnapToGrid.
  • Visvalingam.

Ce changement déplace également la simplification “à la volée” locale des classes du fournisseur de données et d’itérateur vers le code du moteur de rendu. Cela évite les cas ou la simplification modifie la géométrie issue des données vecteurs du fournisseur, affectant potentiellement la symbologie basée sur des règles ou sur des expressions. C’est important lorsque vous utilisez des expressions qui utilise la géométrie de l’entité (ex: calcul de surface) et nous voulons nous assurer que ces calculs sont réalisés sur la géométrie initiale et non sur celle qui aura été simplifiée.

image66

Cette fonctionnalité a été développée par Alvaro Huarte

Fonctionnalité: Classification basée sur les quantiles pour les couches raster

Cette option est disponible pour les rasters à simple bande de pseudo-couleurs dans la boîte de dialogue du mode de classification.

image67

Cette fonctionnalité a été développée par Piers Titus van der Torren

Fonctionnalité: Moteur de rendu d’ombre porté en direct

QGIS 2.16 dispose d’un nouveau moteur de rendu raster qui créé dynamiquement un modèle d’ombre portée à partir d’un Modèle Numérique d’Élévation.

image68

Cette fonctionnalité a été développée par Asger Skovbo Petersen et Nathan Woodrow

Numérisation

Fonctionnalité: “Répétition” du mode verrouillage pour les contraintes

Lorsqu’il est activé le verrouillage répétitif n’est pas automatiquement supprimé lorsqu’un nouveau point est ajouté. Les verrous sont utiles lorsque la même contrainte doit être répétées sur plusieurs points (ex: ajout de sommets qui sont toujours distants de 50m l’un de l’autre). Cette fonctionnalité est disponible dans le Panneau Numérisation avancée.

image69

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Extension des géométries linéaires avec l’outil de remodelage

L’outil de remodelage permet maintenant d’étendre les lignes en démarrant le remodelage sur les points de début ou de fin de la ligne.

image70

Cette fonctionnalité a été développée par by Martin Dobias

Fonctionnalité: Tolérance de segmentation

La gestion de la tolérance de segmentation (angel maximal ou différence maximale) a été ajoutée. Ce paramètre contrôle la manière dont les arcs circulaires sont dessinés. Plus l’angle maximal (en degrés) ou la différence maximale (en unités de carte) sont faibles, plus il y aura de segments de lignes utilisés lors du rendu. Vous pouvez trouvez cette option dans Paramètres -> Options -> Rendu -> Segmentation courbe.

image71

Cette fonctionnalité a été développée par Marco Hugentobler

Gestion des Données

Fonctionnalité: Nouvelles options de configuration pour la table attributaire

  • Permet de réorganiser les colonnes de la table attributaire (via un clic-droit sur l’en-tête du nom de champ –> “Organiser les colonnes” ou un glisser-déposer sur les colonnes).
  • Ajout d’une nouvelle colonne dans la table attributaire permettant d’afficher les boutons destinés à déclencher les actions de la couche sur chaque entité choisie.
  • Les colonnes peuvent être masquées depuis la table d’attributs (via un clic-droit sur l’en-tête du nom de champ).
  • QGIS conserve maintenant la largeur des colonnes dont la taille a été modifiée.

image72

Cette fonctionnalité a été financée par Canton of Zug, Suisse et MEEM (Ministère du Développement Durable), France

Cette fonctionnalité a été développée par Stéphane Brunner (Camptocamp) et Matthias Kuhn (OPENGIS.ch)

Fonctionnalité: Gestion des colonnes dans les formulaires de saisie

Lorsque la conception par glisser/déposer est utilisée, l’utilisateur peut indiquer sur combien de colonnes les champs doivent être distribués.

Pour activer les colonnes multiples dans l’onglet “Champs” des propriétés de la couche:

  • Assurez-vous d’utiliser le mode de formulaire par conception par glisser/déposer.
  • Double-cliquez sur les conteneurs de groupe, tels que les onglets ou les groupes.
  • Une boîte de dialogue apparaîtra où vous pourrez sélectionner le nombre de colonnes.

L’ordre sera première colonne, seconde colonne, nième colonne, ligne suivante, etc.

image73

Cette fonctionnalité a été financée par Canton de Zug, Suisse

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn

Fonctionnalité: Contrôle des attributs à exporter lors de l’enregistrement d’une couche vecteur

Des boîtes à cocher ont été ajoutées pour sélectionner quels attributs vous souhaitez inclure dans l’export. Vous avez également l’option d’écrire les valeurs “affichées” plutôt que les valeurs brutes. Cette option est utile pour les couches avec des relations où vous voulez inclure la valeur litérale plutôt que l’identifiant numérique.

Selon le format de données, la “valeur affichée” est activée par défaut ex: export vers des formats tableurs (ODF, XLSX, CSV/Texte).

image74

Cette fonctionnalité a été partiellement financée par Canton of Zug, Suisse

Cette fonctionnalité a été développée par Jürgen Fischer et Even Rouault

Fonctionnalité: Vue formulaire: la colonne sur le côté est maintenant triable

Dans le mode formulaire de la table d’attributs de QGIS il existe une colonne sur le côté qui peut être utilisée pour aller directement sur une entité spécifique. Jusqu’à cette nouvelle version, cette colonne ne pouvait pas être triée. Pour effectuer le tri, il fallait retourner dans le mode table et revenir en mode formulaire. Il est maintenant possible de trier les entités selon l’attribut de pré-visualisation du panneau latéral en choisissant la fonction de tri dans le bouton contextuel au dessus de la colonne latérale.

image75

Cette fonctionnalité a été financée par Canton de Zug, Suisse

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn (OpenGIS)

Fonctionnalité: Contrôle de formulaire de référence de la relation: raccourci pour l’ajout de nouvelles valeurs

Le contrôle de formulaire de référence de relation a été amélioré pour permettre la modification rapide des listes de valeurs liées. Si la boîte à cocher “Permettre l’ajout de nouvelles entités” est activée dans les propriétés du contrôle de formulaire (via l’onglet “Champs” des propriétés de la couche), un bouton plus vert apparaîtra à la droite du contrôle de formulaire. Après avoir pressé sur le bouton “Plus”, la boîte de dialogue de la table liée s’ouvrira en mode “nouvel enregistrement” où il sera possible d’ajouter une entrée supplémentaire.

image76

Cette fonctionnalité a été financée par Canton de Zug, Suisse

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn (OpenGIS)

Fonctionnalité : Améliorations de l’export DXF

Une fonctionnalité a été ajoutée pour permettre l’export des étiquettes basées sur des règles, pour les symboles en rotation et pour l’export des géométries en 3D.

image77

Cette fonctionnalité a été développée par Jürgen Fischer

Fonctionnalité: Contrôles de formulaire de premier niveau dans la conception par glisser/déposer

Il est maintenant possible de placer les contrôles de formulaire directement dans le formulaire dans la conception par glisser/déposer. Un formulaire en conception par glisser/déposer peut maintenant exister sans aucun onglet à l’intérieur.

image78

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn

Fonctionnalité: Filtre et sélection basées sur le formulaire

Dans QGIS 2.16, un nouveau mode a été ajouté dans la boîte de dialogue de la table d’attributs pour la recherche et le filtre des entités. Lorsqu’il est activé (en utilisant un bouton dans la barre d’outils ou en pressant kbd:CTRL+F), la boîte de dialogue basculera vers une vue formulaire et tous les contrôles sont remplacés par leur variante dédiée à la recherche.

A côté de chaque contrôle il existe un bouton d’options pour la recherche/filtre pour chaque champ, ex: “égal à”, “non égal à”, “est null”, “plus grand que”, etc. Les options présentées correspondent au type de champ et au type de contrôle.

De nouveaux boutons apparaissent en bas du formulaire pour soit sélectionner les entités correspondantes (avec les options pour ajouter à la sélection/supprimer de la sélection/sélectionner au sein de la sélection courante), soit filtrer les entités dans la table (avec les options pour ajouter les entités au filtre courant ou restreindre davantage le filtre courant).

Vous pouvez également accéder à ce mode à l’aide de la nouvelle option “Sélectionner des entités par valeur” ou en pressant F3 avec une couche sélectionnée.

image79

Cette fonctionnalité a été financée par SIGE, la Ville d’Uster, Morges

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Création de couches GeoPackage

Le format GeoPackage est un standard ouvert de données géospatiales qui devrait être sur votre idée de remplacement du format ESRI Shapefile. Il règle beaucoup de problèmes introduits par le format shape dont la limitation du nombre et de la taille des champs. Dans QGIS 2.16, il est maintenant faciel de créer un nouveau GeoPackage car ce format est maintenant intégré dans la barre d’outils Couche et dans le menu Couche -> Créer une couche.

image80

Cette fonctionnalité a été développée par Even Rouault

Fonctionnalité: Contraintes dans les contrôles de formulaire

Dans les versions précédentes de QGIS, il n’y avait aucun moyen de vérifier la validité des valeurs renseignées par un utilisateur pour les attributs des entités. Maintenant, un utilisateur peut indiquer une contrainte pour chaque contrôle de formulaire d’une couche. Les contraintes peuvent être créées en utilisant des expressions QGIS, ex: "population_min" > 50000. Une boîte à cocher “Non nul” est également disponible pour indiquer qu’une valeur doit nécessairement être renseignée pour le champ. De plus, un texte descriptif peut être ajouté pour donner plus d’informations lorsque la contrainte n’a pas été vérifiée.

Les contraintes sont évaluées à la volée lorsque l’utilisateur modifie une entité. Une info-bulle est disponible sur chaque champ disposant d’une contrainte, indiquant l’expression de la contrainte, le résultat de l’évaluation et la description de la contrainte. Une barre de message est également affichée en haut du formulaire et résume les champs qui ne satisfont pas les critères de leur contrainte.

image81

Cette fonctionnalité a été financée par the QWAT project et le Canton of Zug, Suisse

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn (OPENGIS.ch) et Paul Blottiere (Oslandia).

Fonctionnalité: Mise à jour d’attributs de plusieurs entités simultanément

Cette modification permet de mettre à jour des attributs de plusieurs entités simultanément. Elle est activée lorsque la table d’attributs est en “mode formulaire”, via un nouveau bouton “édition multiple” dans la barre d’outils. Il existe également un raccourci pour mettre à jour plusieurs entités sélectionnées en utilisant Édition -> Modifier les attributs des entités sélectionnées.

Dans ce mode, les modifications des valeurs d’attributs sont appliquées uniquement aux entités sélectionnées. De nouveaux contrôles apparaissent à côté de chaque contrôle de formulaire permettant l’affichage de l’état de mise à jour multiple et l’annulation des changements champ par champ.

Les changements sont réalisés par une seule commande de mise à jour et appuyer sur annuler annulera les changements sur toutes les entités en une seule fois.

Le mode multi-édition n’est disponible que pour les formulaire autogénérés et en conception par glisser/déposer, il n’est pas disponible pour les formulaires par fichiers ui personnalisés.

image82

Cette fonctionnalité a été financée par Kanton Basel Stadt

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Légende des Couches

Fonctionnalité: Nouvelle option de zoom sur la plage d’échelle visible d’une couche

Pour les couches disposant d’une visibilité sur plage d’échelle, sélectionner cette option modifiera l’échelle courante sur l’échelle la plus proche à laquelle la couche sera visible. De plus l’interface a été affinée de manière à ce que les couches qui sont en dehors de leur plage visible et masquée sont affichées en grisé dans l’arbre des couches.

image83

Cette fonctionnalité a été financée par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer français (MEEM)

**Cette fonctionnalité a été développée par Patrick Valsecchi (Camptocamp)

Composeur de Cartes

Fonctionnalité: Nouveaux outils de dessin de polygones et de polylignes

Deux nouveaux éléments de formes, basées sur des nœuds, sont maintenant disponibles dans le composeur. En utilisant ces formes, vous pouvez dessiner des polygones, des polylignes au sein de votre composition en quelques clics.

De nouveaux outils ont également été ajoutés pour permettre l’édition directe des nœuds (déplacer ou supprimer les nœuds) et également pour ajouter de nouveaux nœuds à des formes existantes. Les éléments de polygones et de polylignes du composeur peuvent également être stylés en utilisant les styles de symboles disponibles pour les couches vecteurs de polygones et de lignes !

image84

Cette fonctionnalité a été financée par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer français (MEEM)

Cette fonctionnalité a été développée par Paul Blottière (Oslandia)

Fonctionnalité: Incorporer les entités d’atlas dans le source HTML du composeur au format GeoJSON

Ce changement permet de rendre disponible l’entité courante de l’atlas (et en conséquence tous les attributs des entités qui en dépendent) dans le source d’un élément HTML du composeur, permettant d’ajuster dynamiquement le HTML selon les propriétés de l’entité. Un cas d’utilisation d’exemple est le remplissage dynamique d’une table HTML avec tous les attributs des entités enfants de l’entité d’atlas.

Pour utiliser cette fonctionnalité, la source HTML doit implémenter la fonction JavaScript “setFeature(feature)”. Cette fonction est appelée lorsque l’entité d’atlas change et elle transmet l’entité d’atlas (et tous les attributs liés) sous forme d’entité GeoJSON.

image86

Cette fonctionnalité a été financée par Canton de Zug, Suisse

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Gestion des SVG paramétrés pour les images SVG du composeur

Ce changement rend possible de modifier le remplissage, les couleurs et la largeur de bordure des fichiers SVG lors de l’utilisation de fichiers SVG paramétrés tels que ceux qui sont inclus dans QGIS. Pour plus de détails sur les fichiers SVG paramétrés, consultez cet article.

image87

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Utilisation plus simple du HTML dans les étiquettes

Dans QGIS 2.16, la feuille de style de base des étiquettes du composeur modifie automatiquement les paramètres de police et de marges. Cela permet de choisir les polices, les marges et les couleurs de manière interactive et évite de devoir gérer manuellement avec du CSS le code HTML des étiquettes.

image88

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Sorties géoréférencées du composeur (ex: PDF)

Dans QGIS 2.16, le composeur géo-référence automatiquement ses sorties (lorsque le format de sortie le permet, ex: TIF et PDF).

L’option existante de créer un fichier world a été séparée de la sélection du géo-référencement de la carte. Le nouveau comportement par défaut est de toujours géo-référencer les exports et de créer un fichier world séparé uniquement si l’option correspondante est cochée.

image89

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Les cartes de composeur se mettent automatiquement à jour en fonction des réglages

Lorsqu’une carte de composeur est paramétrée pour suivre un réglage, elle sera automatiquement mise à jour lorsque le style sera modifié.

Une nouvelle option a été ajoutée dans les propriétés des cartes de composeur: “Suivre le réglage de visibilité” avec une liste déroulante pour choisir le réglage actif. Il s’agit juste d’une alternative au “verrouillage des couches” (et au “verrouillage des styles de couche”) qui ne fait que copier la configuration d’un réglage alors que la nouvelle option créé un lien vers ce réglage.

La différence se fait lorsqu’un réglage est mis à jour, la carte du composeur sera alors automatiquement mise à jour en suivant le réglage alors qu’il n’y aura aucun changement si l’option “verrouillage des couches” (et “verrouillage des styles de couche) est utilisée.

image90

Cette fonctionnalité a été développée par by Martin Dobias

Outils d’Analyse

Fonctionnalité: Paramètres nommés dans les expressions

Dans QGIS 2.16, le moteur d’expression gère maintenant l’utilisation de paramètres nommés. Cela signifie qu’au lieu d’écrire l’expression confuse clamp(1,2,3), vous pouvez utiliser clamp( min:=1, valeur:=2, max:=3). Ce changement permet également d’inverser des arguments, ex clamp( valeur:=2, max:=3, min:=1).

Utiliser des paramètres nommés aide à clarifier à quoi se réfèrent les arguments d’une fonction d’expression, ce qui est utile lorsque vous essaierez d’interpreter une expression ultérieurement.

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité : Ajout de nouvelles unités de distance

Le choix des unités de distance a été élargi avec de nouvelles options incluant les kilomètres, les yards et les miles. Utiliser ces unités évite de réaliser des conversions manuelles de distance (ex: pieds vers des miles).

image91

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité : Modifications dans les expressions

  • Gestion de date + heure = calcul de date et heure.
  • Les calculs du type date - date, heure - heure and date et heure - date et heure renvoie un intervalle.
  • Nouvelle fonction char() qui renvoie le caractère correspondant à la valeur unicode.

Fonctionnalité: Statistiques pour les champs chaînes de caractères et dates

Le panneau du résumé statistique peut maintenant calculer des statistiques agrégées pour les champs de dates et de chaînes de caractères.

image92

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Affichage du rayon de point de courbure dans les outils d’information

Si vous cliquez sur une ligne courbe en utilisant l’outil d’information, QGIS affichera le rayon dans l’information.

image93

Cette fonctionnalité a été développée par Marco Hugentobler

Fonctionnalité: Agrégats pour les expressions

QGIS 2.16 prend en compte plusieurs types d’agrégats dans le moteur d’expression. Il inclut:

  1. Agrégats au sein de la couche courante, ex: sum("passagers") Gère les sous-expressions (ex sum("passagers"/2) ), le regroupement ( sum("passagers", group_by:="segment_line") ), et les filtres optionnels ( sum("passagers", filter:= "classe_station" > 3 ) ).
  2. Agrégats relationnels qui calcule un agrégat sur toutes les entités enfants d’une relation, ex: relation_aggregate( 'ma_relation', 'mean', "un_champ_enfant" ).
  3. Une fonction d’agrégat résumé, pour les calcul d’agrégats sur les autres couches. Ex: aggregate(‘gares’,’sum’,”passagers”)`. La fonction gère un filtre optionnel rendant possible les calculs du type: aggregate('gares','sum',"passagers", intersects(@atlas_geometry, $geometry ) ) pour calculer le nombre total de passagers des gares situées à l’intérieur de l’entité courante de l’atlas.

Dans tous les cas, les calculs sont mis en cache dans le contexte de l’expression de manière à ce qu’ils ne soient calculés qu’une seule fois lors des évaluations des expressions.

Cette fonctionnalité a été financée par Canton de Zug, Suisse

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: l’extension fTool a été remplacée par les géotraitements Processing

fTools est une extension maintenue dans le coeur de code de QGIS depuis de nombreuses années. Elle a fourni les outils situés dans le menu Vecteur de QGIS. Avec l’arrivée du cadriciel QGIS Processing, fTools a commencé à devenir un doublon de ce dernier et de nombreux outils ont été améliorés dans Processing sans que ce soit le cas pour fTools. Pour gérer ce problème, l’extension fTools a été supprimée de QGIS et des entrées de menu équivalentes ont été ajoutées dans le menu vecteur. Ces entrées pointent vers les outils Processing qui réalisent les même traitements.

image94

Cette fonctionnalité a été développée par Alex Bruy

Traitement

Fonctionnalité: Renseigner des emplacements de points en cliquant dans le canevas de carte

Les paramètres dans Processing qui demandent un emplacement de point peuvent maintenant être renseignés en cliquant sur une position dans le canevas de carte. Auparavant, les coordonnées devaient être renseignées manuellement.

Cette fonctionnalité a été développée par Alex Bruy

Fonctionnalité: Gestion des expressions et des variables

Les entrées et sorties de boîtes de dialogue des algorithmes prennent maintenant en compte les expressions et les variables.

Cette fonctionnalité a été développée par Víctor Olaya

Fonctionnalité: Algorithmes pré-configurés

Des algorithmes avec des paramètres pré-configurés peuvent maintenant être ajoutés à la boîte d’outils Processing, sous forme de raccourci vers un processus donné.

Cette fonctionnalité a été développée par Víctor Olaya

Fonctionnalité: Créer une extension avec des algorithmes basés sur des scripts depuis la boîte à outils.

Auparavant, le seul moyen de créer une extension QGIS qui ajoutait de nouveaux algorithmes à Processing était de développer manuellement ces algorithmes et de créer un nouveau fournisseur d’algorithme. Maintenant, les algorithmes peuvent être écrits comme de simples scripts Processing et une extension les contenant peut être créée directement depuis la Boîte à outils des Traitements. Cette extension peut ensuite être distribuée sous forme d’extension classique et elle ser ajoutée dans Processing lorsqu’elle sera active.

Cette fonctionnalité a été développée par Víctor Olaya

Fonctionnalité: Gestion de l’écriture dans des tables sans géométrie

Les sorties de type OutputVector des algorithmes gère l’écriture dans des tables sans géométrie.

Pour l’instant, la modification n’a été portée que pour l’algorithme Refactoriser les champs mais elle peut être facilement étendue à d’autres algorithmes qui gèrent des attributs.

Cette fonctionnalité a été financée par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer français (MEEM)

Cette fonctionnalité a été développée par Arnaud Morvan (Camptocamp)

Fonctionnalité: Ajout de nouveaux algorithmes GRASS au menu Traitement

Pour cette version, QGIS Processing inclue désormais tous les algorithmes vecteur, raster et d’imagerie de GRASS7. Il y a maintenant plus de 300 algorithmes que vous pouvez utiliser directement depuis l’interface de QGIS. Vous disposez de toute la puissance de GRASS7 directement incorporée dans QGIS et vous pouvez mélanger des algorithmes GRASS7 avec tous les autres algorithmes Processing sans devoir utiliser une base de données GRASS7.

Certains tests unitaire (principalement pour les algorithmes de raster et d’imagerie) ont également été inclus pour certains algorithmes, rendant la détection de bugs plus simple à gérer et à traiter.

Veuillez toutefois noter que pour le moment les algorithmes de GRASS7 dans Processing peuvent uniquement utiliser et produire des couches vecteurs au format Shapefile et des rasters GeoTiff. Il existe également une limite pour certains algorithmes rasters qui dupliquent les couches raster dans des répertoires temporaires (tous les algorithmes qui manipulent des tables de couleur). En fonction de la taille des sources rasters, vous aurez probablement besoin d’un grand espace disque pour les gérer.

Cette fonctionnalité a été développée par Médéric Ribreux

Fournisseurs de données

Fonctionnalité: Les jeux de données OGR sont ouverts en mode lecture seule par défaut

Cela permet l’édition concurrentielle des fichiers Shape et Tab en même temps dans QGIS et MapInfo.

Cette fonctionnalité a été financée par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer français (MEEM)

Cette fonctionnalité a été développée par Even Rouault

Fonctionnalité: Amélioration de la prise en compte des champs de type DOMAIN dans PostgreSQL

QGIS affiche maintenant correctement le type domaine comme nom de type de champ et il est également capable de déterminer correctement la longueur et la précision des domaines. Consultez la documentation PostgreSQL pour plus d’information sur les domaines.

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Configuration du mode lecture seule des couches vecteurs dans le projet

En utilisant cette option, vous pouvez empêcher les utilisateurs d’éditer par inadvertance des couches. Allez dans les Propriétés du projet -> Identification des couches pour configurer quelle couche doit être affichée en mode lecture seule.

image101

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn

Fonctionnalité: Gestion des bases de données DB2

Cette fonctionnalité a été développée par David Adler

Fonctionnalité: Affichage de l’attribut OGR FID

QGIS expose maintenant le FID d’OGR comme premier attribut lorsque celui-ci a une utilité, comme par exemple pour les pilotes GPKG et les bases de données.

Cette fonctionnalité a été développée par Even Rouault

Fonctionnalité: Services ArcGIS REST Map et Feature

QGIS est maintenant capable de se connecter aux services ArcGIS REST.

Vous pouvez vous connecter aux services ArcGIS Feature (un équivalent WFS dans le monde ESRI) et aux services ArcGIS Map (équivalent WMS). Le fournisseur de données permet la lecture des cartes et des couches vecteurs depuis ces services.

Cette fonctionnalité est très intéressante pour les utilisateur qui souhaiteraient basculer d’une plate-forme SIG ESRI sans perdre leur travail hébergé sur des services de carte publics ou privés. Vous pouvez également vous connecter aux services publics fournis par ESRI.

Cette fonctionnalité a été financée par Sourcepole QGIS Enterprise

Cette fonctionnalité a été développée par Sandro Mani, Sourcepole

Fonctionnalité: Enregistrement des styles dans les bases de données MS SQL et Oracle

Cette fonctionnalité a été développée par Jürgen Fischer et Christian Frugard

Fonctionnalité: Renommer les champs dans les couches

Dans QGIS 2.16, vous pouvez maintenant renommer les champs dans les couches PostgreSQL, Oracle, OGR et celles en mémoire en double-cliquant sur le nom du champ dans la fenêtre des propriétés de la couche.

Cette fonctionnalité a été développée par Nyall Dawson (North Road)

Fonctionnalité: Gestion basique du gestionnaire Oracle Workspace

La gestion du gestionnaire Oracle Manager a été ajoutée lorsque vous utilisez le fournisseur Oracle.

Voir https://github.com/qgis/QGIS/commit/d161612bd216d36dc23ab2307636cf1bc0a36192

Cette fonctionnalité a été financée par ENEL

Cette fonctionnalité a été développée par Jürgen Fischer pour Faunalia

Fonctionnalité: Améliorations massives du fournisseur WFS

QGIS 2.16 embarque une revue complète du fournisseur WFS qui inclue:

  • Auto-détection de la version.
  • Mise en cache sur disque des entités téléchargées.
  • Téléchargement en tâche de fond et rendu progressif.
  • Support du WFS 1.1 et 2.0
  • Pagination des requêtes WFS 2.0 GetFeature.
  • Ajout de tests unitaires sur le fournisseur.
  • Prise en charge des jointures pour le WFS 2.0
  • Paramètre URI avec sql pour les clauses SELECT / FROM / JOIN / WHERE / ORDER BY.
  • Gestion des champs de date.
  • Activation de “Requêter uniquement les entités dans la vue courante” par défaut (et mémorisation des paramètres).
  • Gestion de types géométriques additionnels/mixtes (CurvePolygon, CompoundCurve).
  • Meilleure tolérance des serveurs WFS non-conformes.

image102

Cette fonctionnalité a été financée par Land Information New Zealand et Canton of Zug, Suisse

Cette fonctionnalité a été développée par Even Rouault

Fonctionnalité: Génération des valeurs par défaut à la volée sur les couches PostgreSQL

L’expression utilisée pour générer les valeurs par défaut pour un champ d’une base de données PostgreSQL est actuellement affichée dans le formulaire de l’entité.

nextval('serial')

Une nouvelle option dans les “Propriétés du projet” (onglet “Sources de données”) permet d’évaluer l’expression avant d’ouvrir l’onglet et affichera directement la nouvelle valeur dans le formulaire.

23

L’avantage apporté par cette amélioration est qu’il est maintenant possible de créer directement et de relier des enregistrements entre tables liées avant d’enregistrer les données en premier car la clef primaire est déjà présente avant que l’entité ne soit enregistrée.

image103

Cette fonctionnalité a été financée par Canton de Zug, Suisse

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn

Extensions

Fonctionnalité: Amélioration de l’extension Globe.

  • Mise à jour vers OsgEarth 2.8.
  • Refonte du pilote de tuile de QGIS Globe.
  • Refonte de la logique de synchronisation entre la 2D et la 3D.
  • Migration vers un nouveau noyau géométrique.
  • Gestion de plusieurs couches d’arrière-plan.
  • Menus intégrés dans la fenêtre Globe.
  • Couche de sélection indépendante pour l’extension.
  • Report du travail de la thèse de Mathias Kuhn issue de QGIS 2.1/OsgEarth 2.4.

image104

Cette fonctionnalité a été financée par Sourcepole QGIS Enterprise

Cette fonctionnalité a été développée par Sandro Mani, Sourcepole

Fonctionnalité: Globe: extruder les objets

Permettre l’extrusion d’objets en 3D.

Soit par une valeur fixe, soit par un attribut ou une expression.

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn

Fonctionnalité: API: Ajout de pages pour les propriétés des couches vecteur

Permet l’ajout de pages supplémentaires à la boîte de dialogue des propriétés des couches vecteurs.

Cela permet d’ajouter des options de configuration de couche fournies par une extension pour faciliter l’identification de leur provenance et d’améliorer l’expérience utilisateur.

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn

Fonctionnalité: Globle: gestion des vecteurs

Lors de l’affichage des couches sur le globe, les données vecteur sont préservées.

Cette fonctionnalité a été financée par Master Thesis UZH

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn

Fonctionnalité: Globle: Exagération verticale pour les MNT.

Parfois, il est simplement plus agréable d’exagérer la taille.

Cette fonctionnalité a été développée par Matthias Kuhn

Programmation

Fonctionnalité: Contrôles intégrés dans l’arbre des couches

Cette fonctionnalité permet de définir des contrôles intégrés dans l’arbre des couches, couche par couche, depuis la boîte de dialogue des propriétés de la couche (dans le nouvel onglet Légende). L’idée est de disposer d’un accès rapide à certaines action qui sont souvent utilisées sur une couche.

Cette implémentation livre uniquement pour le moment un contrôle de transparence. A l’avenir, d’autres contrôles devraient apparaître, comme par exemple pour paramétrer des filtres, de la sélection, du style ou d’autres éléments. L’API permet aux extensions d’enregistrer leurs propres contrôles qui peuvent être utilisés dans de nombreux domaines métiers sur des couches spécifiques.

image105

Cette fonctionnalité a été développée par Martin Dobias

Nouvelles classes de base

  • QgsComposerNodesItem - une classe abstraite pour les éléments de composeur qui fournit des méthodes génériques pour les formes basées sur des nœuds telles que les polygones et les polylignes.
  • QgsComposerPolygon - un élément de composeur pour les formes de polygones.
  • QgsComposerPolyline - un élément de composeur pour les formes de polylignes.
  • QgsGroupUngroupItemsCommand - une classe de commande annuler pour grouper/dégrouper les éléments du composeur.
  • QgsConstWkbSimplifierPtr - un lecteur WKB qui simplifie les géométries à la volée.
  • QgsAction - une classe utile qui encapsule une action basée sur les attributs vecteurs.
  • QgsActionManager - enregistre et gère les actions associées à une couche.
  • QgsAggregateCalculator - une classe utile pour calculer les agrégats pour un champ (ou une expression) sur les entités d’une couche vecteur.
  • QgsAttributeTableConfig - un conteneur pour la configuration de la table attributaire d’une couche vecteur.
  • QgsDateTimeStatisticalSummary - calculateur de résumé statistique et d’agrégat pour une liste de dates et heures.
  • QgsInterval - une représentation de l’intervalle entre deux valeurs de date et heure.
  • QgsJSONExporter - gère l’export des entités QgsFeature en entités GeoJSON.
  • QgsJSONUtils - utilitaires pour travailler avec les conversions JSON et GeoJSON.
  • QgsRuntimeProfiler <http://qgis.org/api/classQgsRuntimeProfiler.html>`__ - profileur simple pour mesurer la durée des chemins dans le code lors de l’exécution.
  • QgsSQLStatement - classe utile pour traiter des clauses SQL.
  • QgsStringStatisticalSummary - calculateur pour le résumé statistique et les agrégats pour une liste de chaîne de caractères.
  • QgsHillshadeRenderer - un moteur de rendu pour générer des modèles d’ombre portée en instantané.
  • QgsArrowSymbolLayer - une couche de symbole linéaire utilisée pour représenter des lignes sous forme de flèches.
  • QgsNullSymbolRenderer - un moteur de rendu qui ne dessine aucun symbole pour les entités par défaut mais qui permet l’étiquetage et la création de diagrammes pour la couche.
  • QgsSimpleMarkerSymbolLayerBase - classe abstraite pour les couches de marqueurs simples. Gère la création des formes de symbole mais laisse la représentation des symboles aux sous-classes.
  • QgsFilledMarkerSymbolLayer - couche de symbole de marqueur plein, consiste en une forme qui est générée en utilisant QgsFillSymbolV2.

Nouvelles classes d’IHM

Contrôles réutilisables:

  • QgsMultiEditToolButton - un contrôle de bouton qui est affiché à côté des contrôles d’édition dans les formulaires et qui permet de contrôler le comportement et l’interface avec les formulaires en mode mutli-édition.
  • QgsSearchWidgetToolButton - un contrôle de bouton qui est affiché à côté des contrôles d’édition dans les formulaires et qui permet de contrôler le comportement lors des opérations de filtre/recherche.
  • QgsLayerTreeEmbeddedConfigWidget - un contrôle qui configure les contrôles inclus dans l’arbre des couches pour une couche donnée.
  • QgsLayerTreeEmbeddedWidgetProvider - interface de fournisseur devant être implémentée pour gérer les nouveaux contrôles embarqués dans l’arbre des couches.
  • QgsLayerTreeEmbeddedWidgetRegistry - registre des contrôles qui peuvent être embarqués dans l’arbre des couches.
  • QgsAttributeFormEditorWidget - un contrôle de formulaire basé sur un contrôle d’édition et sur des contrôles additionnels, destiné à contrôler la comportement d’un contrôle d’édition en fonction de plusieurs modes.
  • QgsComposerItemComboBox - une liste déroulante qui affiche les éléments correspondant à un type à partir d’une composition.
  • QgsCompoundColorWidget - un contrôle QGIS personnalisé pour sélectionner une couleur, incluant les options pour choisir une couleur via
  • une roue de teinte, des motifs de couleur et un échantillonneur de couleur.
  • QgsDockWidget - une sous-classe de QDockWidget avec un contrôle plus fin sur la manière d’ouvrir ou fermer le contrôle.
  • QgsFocusWatcher - un filtre d’évènement pour récupérer des évènements ciblés depuis un objet parent.
  • QgsGradientStopEditor - un éditeur interactif pour pré-visualiser une palette de couleur de rampe et pour modifier la position des arrêts de couleurs sur la rampe.
  • QgsMapLayerConfigWidget - un contrôle de panneau qui peut être affiché dans le panneau de style.
  • QgsMapLayerConfigWidgetFactory - une classe de construction destinée à créer des pages personnalisées de propriétés de couches.
  • QgsPanelWidget - classe de base pour tout contrôle qui peut être affiché dans un panneau.
  • QgsPanelWidgetWrapper - un wrapper de contrôle de panneau pour les contrôles existants qui ne peuvent pas modifier leur arbre d’héritage, comme par exemple les boîtes de dialogue.
  • QgsPanelWidgetStack - un contrôle d’empilement pour gérer les panneaux dans l’interface.
  • QgsShortcutsManager - une classe contenant une liste de QActions et de QShortcuts enregistrés et qui permet de modifier les raccourcis.
  • QgsTableWidgetItem - cette classe peut être utilisée comme un QTableWidgetItem classique avec la différence de pouvoir affecter un rôle spécifique pour gérer le tri.
  • QgsHillshadeRendererWidget - contrôle de moteur de rendu pour configurer le moteur de rendu de l’ombre portée.
  • QgsRasterTransparencyWidget <http://qgis.org/api/classQgsRasterTransparencyWidget.html>`__ - contrôle pour gérer les options relatives à la transparence des couches raster.
  • QgsArrowSymbolLayerWidget - contrôle de moteur de rendu pour configurer les couches de symboles de flèches.

Boîtes de dialogues réutilisables :

Corrections importantes

Fonctionnalité : Programme de financement de résolution de bogues

Nous avons procédé à une autre session rémunérée de correction de bugs (merci à nos sponsors et à nos donateurs !). Voici un résumé du travail des développeurs qui y ont participé:

Nyall Dawson

Voici la liste complète (triée par ordre d’importance):

  • Correction de la transformation de projection non fonctionnelle (#14551 - grave).
  • Correction des problèmes de sélection d’entité selon le rayon (#14748 - grave).
  • Correction de calculs de surface incorrects pour les polygones (#14675 - grave, bien que peu probable. Les tests unitaires pour gérer ce cas ont été ajoutés).
  • Correction de l’agencement du contrôle de panneau (#15011 - grave)
  • Correction d’un plantage dans les couches de symboles de flèches (non remonté).
  • Correction d’un plantage dans les jointures non valides (non remonté).
  • Correction des SVG avec paramètres non affichés pour les éléments de flèches du composeur (#14997 - haut).
  • La classification sur des champs joints devrait uniquement utiliser les valeurs qui correspondent aux entités de la couche (#9051 - haut).
  • Toujours utiliser des comparaisons de chaînes de caractères dans les expressions de champs texte (#13204 - haut).
  • Correction du répertoire home ajouté par défaut dans le chemin par défaut pour les fichiers SVG et les modèles (#14662, #14652, #14883 - haut).
  • Correction d’un plantage lors de l’utilisation de polygones inversés avec le moteur de rendu de carte de chaleur (#14968 - haut).
  • Enregistrement des valeurs de symbologie de raster en précision complète (#14950 - normal).
  • Les actions ne sont pas activées lors du chargement de la couche avec son style par défaut (#13910 - normal).
  • Suppression du texte “table attributaire” du titre de la boîte de dialogue (#14959 - normal).
  • Correction de la non désactivation du capteur de contrôle personnalisé (#9732 - normal).
  • Correction de la couche de symboles de flèches, largeur/hauteur de la pointe inversées (#15002 - normal).
  • Correction des jointures non recréées lors du chargement d’un projet avec des couches à reprendre (#10500 - normal).
  • Invalidation du cache de jointure lorsque la couche est modifiée (#11140 - normal).
  • Gestion correcte des jointures utilisant des champs virtuels (#14820 - normal).
  • Correction des champs virtuels qui dépendent d’autres champs virtuels qui ne sont pas calculés dans certains cas (#14939 - normal).
  • Correction des étiquettes basées sur des règles non affichées lors de l’utilisation de fonctions d’expression en Python (#14985 - normal).
  • Rafraîchissement automatique lors du changement des niveaux de symbole dans le panneau de style (#14861 - normal).
  • Correction du bouton du panneau de style non synchronisé avec l’état du panneau (#14862 - normal).
  • Correction des erreurs de rendu SVG avec texte (#14644, #14794 - normal).
  • S’assurer que le bouton valeurs définies par les données des champs affichés est toujours à jour (#14809 - normal).
  • Correction du raccourci pour le zoom + (#14958 - normal).
  • Correction des moteurs de rendu de polygones inversés et de déplacement qui ne permet pas de faire un clic-droit sur les éléments de la légende (#14966 - normal).
  • Correction des moteurs de rendu des polygones inversés et de déplacement qui n’affichent pas la roue de couleur dans le menu de légende (#14967 - normal).
  • Ajout des fonctions mandataires pour la vérification du comportement des sous-moteurs de rendu pour les polygones inversés et de déplacement (non remonté).
  • Correction des attributs joints qui ne peuvent être utilisés dans les expressions de filtre (#13176 - faible).
  • Affichage du type WKB dans les métadonnées des couches vecteurs (non remonté).
  • Ajout de chaînes manquantes des capacités dans les métadonnées d’une couche (non remonté).
  • Correction du bruit de déboguage lors de l’utilisation des couches en géométrie 25D (non remonté).
  • Correction de quelques contrôles de barre d’état qui ne pouvaient pas être masqué par personnalisation (non remonté).
  • Conserver le paramétrage de l’action instantanée du panneau de style (non remonté).
  • Ne pas afficher les messages de contraintes lorsque le formulaire est en mode recherche (non remonté).
  • Afficher les ascenseurs pour les formulaires d’attributs dans les résultats de l’identification (non remonté).
  • Rendre le bouton Appliquer du panneau de style toujours activé (non remonté).
  • Correction de certaines mises à jour automatiques manquantes dans le panneau de style (non remonté).

J’ai également porté un paquet de correctifs issus de la branche Sourcepole.

Even Rouault

Voici les tickets qu’il a géré pendant le temps alloué à la correction des bugs de QGIS 2.16.

Sévère/Elevé:

Normal

Autre :

Sandro Santilli

Martin Dobias

  • Numérisation: “Simplifier l’entité” ne devrait pas ouvrir une boîte de dialogue lorsqu’aucune entité n’a été cliquée.
  • Numérisation: l’abandon des outils “Simplifier l’entité” ou “Pivoter l’entité” n’est pas évident.
  • Une route est manquant dans Ajouter une couche vecteur !
  • Le tracé automatique échoue avec les géométries en arc circulaire.
  • Le WMS ne fonctionne pas sur la branche master a625eeb (2.15.0-80).
  • Erreur Python pour les algorithmes pré-configurés de Processing.
  • Le GPS n’enregistre pas les géométries de points mais seulement les valeurs d’attributs...
  • Panneau de style: le panneau de transparence (transparence globale, transparence de pixel, etc.) ne fonctionne pas pour le moteur de rendu d’ombre portée.
  • Panneau de style: Bouton retour arrière et en avant manquant lorsqu’une étiquette basée sur les règles est en cours de modification.
  • Correction de la fonction d’annuler/refaire pour le moteur de rendu et le moteur d’étiquettes basés sur des règles dans le panneau de style.
  • Correction des mises à jour du contrôle d’annulation dans le panneau de style.
  • Panneau de style: la valeur de transparence globale du moteur de rendu d’ombre portée est remise à zéro après modification de la symbologie.
  • Panneau de style: les valeurs des options du moteur de rendu raster ne sont pas correctement restaurées.

Matthias Kuhn

  • Amélioration de la stabilité de QgsMapLayerRegistry.
  • Processing: Algorithme Différence: ne pas ignorer les géométries invalides par défaut.
  • Correction de quelques erreurs de compatibilité Python 3.
  • Travail sur la ré-activation des tests unitaires sous OSX (fusionné après la publication de la version 2.16).
  • Documentation de l’API
  • startup.py est lancé deux fois.
  • Corrections d’interface graphique:
    • Table attributaire: toujours afficher les numéros des en-têtes de colonnes séquentielles.
    • Contrôle de référence de relation: Activer le bouton de formulaire uniquement lorsqu’une entité est paramétrée.
    • Afficher l’id de l’entité dans l’info-bulle de l’attribut.
    • Focalisation initiale sur un contrôle dans la boîte de dialogue d’authentification.
    • Temps d’expiration par défaut pour les éléments de barre de messages.
    • Ajout d’un bouton état dans la boîte de dialogue de sélection de la source PostGIS.
  • Installation des fichiers d’en-tête manquants.
  • Plantage lors de la sortie.
  • Répertoire de cache réseau.
  • Formulaire d’entité masqué derrière la fenêtre principale sous Windows.
  • Édition hors-ligne: respecter les chemins relatifs.
  • Édition hors-ligne: les attributs modifiés aboutissent dans la mauvaise entité.
  • Édition hors-ligne: suppression des plantages avec les couches raster.
  • Le formulaire de relation s’agrandit à l’infini.
  • Correction d’un plantage lors du chargement d’un style dans les propriétés de la couche.
  • Correction d’un plantage lors de la fermeture de la table d’attributs en mode parqué.
  • Correction du chemin mal configuré par défaut pour gpsbabel.
  • Afficher le décompte correct des entités dans une règle qui impose de la géométrie.
  • Correction d’un plantage lors de l’utilisation du moteur de rendu 2.5.D avec une couche non compatible.